Usenet - gérer les "pénibles"

Usenet-groupes de discussion

On ne peut pas...

Un de mes glorieux prédécesseurs a expliqué pourquoi ce n'est pas possible, dans un article célèbre mais cependant pas si simple à trouver, d'où la version pdf, au cas où mon lien serait cassé:

De quoi s'agit-il?

usenet est un système de groupes de discussion peu ou pas modérés et donc où à peu près n'importe qui peut écrire.

Du coup certains en profitent pour faire de la pub, ou épancher leur égo sans contrainte.

Certains n'ont visiblement que ça à faire et peuvent donc être très présents, au point qu'il ne reste plus d'espace pour les autres. Sans même compter sur les sujets polémiques (ne posez-pas la question "pensez-vous que Windows 10 est une daube", nulle part...) et comme on retrouve souvent les mêmes intervenants sur les groupes les plus fréquentés, des inimitiés coriaces peuvent se créer... c'est très destructeur.

Or Usenet à horreur de la censure...

La situation est donc inextricable.

Les mesures collectives

Les serveurs de groupes (comme le mien sur dodin.fr.nf) essaient de refuser les articles réellement trop incorrects grâce à des "robots". Une recherche sur "nocem", "cancels" donnera aux plus courageux quelques indications. Mais ces traitements sont essentiellement techniques, la liberté de contenu étant -presque- totale.

Il faut comprendre qu'on ne peut même pas parler de respecter la Loi, nos forums étant francophones, pas français, la loi au Canada n'est pas la même qu'en France, en Belgique ou en Afrique. Sans compter les nombreux francophones habitant partout dans le monde.

On, c'est à dire un groupe de volontaires agréés par les administrateurs de serveurs à donc mis en place des règles de savoir vivre appelées "Chartes" et publiées chaque mois dans les groupes.

Tout ça c'est pour votre information, vous ne pouvez pas y faire grand chose.

Pour rappel ce que sont les serveurs.

Les mesures individuelles préventives

Le choix du serveur que vous allez utiliser pour lire les groupes de nouvelles usenet n'est pas anodin.

Googlegroups n'efface aucun message, pas plus les messages indésirables que les autres. Allez voir votre groupe préféré là dessus pour savoir s'il est spammé! Évitez d'utiliser Googlegroups pour écrire ou répondre à un post, la probabilité que vous ayez des soucis est grande. Il est fréquent par exemple d'y répondre à un article vieux de dix ans et qui a peu de chance d'être suivi par le posteur originel. Aioe est aussi réputé ne pas honorer les cancels.

Mon propre serveur devrait en principe être assez immunisé contre le spam, au prix parfois de la suppression de messages valides, je suis facile à joindre (mais mes compétences en tant qu'administrateur limitées, d'où certaines hésitations).

Les mesures individuelles locales.

Il s'agit de ce que vous pouvez faire vous-même en cours de lecture pour ne plus être dérangé.

Attitude

sur internet encore + qu'ailleurs, au moment de poster (surtout si enervé), questionnez vous sur l'effet que votre post aura sur votre interlocuteur, et sur les autres spectateurs.

Des "réponses cinglantes définitives" entraînement plutôt des "flamewars" et vendetta sans fin: mieux vaut soit ne pas réagir aux outrances, soit miser systématiquement sur calmer le débats ( certains y arrivent admirablement ).

Déjà, ne jamais répondre à un message de ce type (vous pouvez le lire, mais retenez-vous d'y répondre. Ces messages sont souvent choquants justement pour vous inciter à répondre.

Si, cependant, vous voulez quand même répondre, ne citez pas le message en entier. Supposons qu'un article dise "Monsieur Dupont est un nazi, et une chocote", ne citez pas le message en répondant, coupez le message initial, par exemple:

"Monsieur D... est un nazi"
est une affirmation ridicule pour un fils de déporté 

de même, abstenez-vous d'ajouter "Conn.." à la fin, même en abrégé :-).

La liste des clients usenet, pour rappel

Filtrage et équivalents

On parle dans le jargon usenet de "killfile", de "bannissement"... La méthode est toujours la même: vous demandez à votre client usenet (votre logiciel de lecture) de ne plus vous montrer certains utilisateurs ou certains fils de discussion. La pratique varie selon le client.

Nemo

Nemo permet, comme son message l'indique, de Blacklister un utilisateur. Attention, sur nemo il faut activer le menu par un clic sur le bouton gauche de la souris, pas sur le droit:

Vous ne verrez plus les messages de cet utilisateur, par contre vous verrez les réponses que les autres peuvent lui faire, ce qui peut être une bonne chose (s'il se trouve qu'il fasse un post utile) ou une mauvaise...

Vous pouvez aussi sur Nemo marquer le fil de discussion comme lu si vous voyez que la discussion s'égare ou tout simplement si vous n'avez pas le temps de la lire.

Thunderbird

Thunderbird a trois systèmes pour se débarrasser des nuisibles, illustrés ci-dessous:

On y voit dans le menu contextuel "ignorer la discussion (K)" et "ignorer le sous fil de discussion (maj+K)". C'est très commode quand une discussion dérive vers des sujets qui ne vous intéressent pas.

Mais on peut aussi "créer un filtre à partir du message". C'est très puissant mais assez compliqué à utiliser, en effet l'identité de l'auteur est inconnue, ce qu'on voit dans les adresses mail ou le nom indiqué sont juste des bouts de texte que l'auteur peut modifier à sa guise.

Mesnews

Pour MesNews, ça se passe notamment dans le menu déroulant "Messages" après avoir sélectionné le message/auteur à filtrer dans cette page, "Plonker : permet de créer rapidement une règle permettant de "plonker" l'émetteur du message. Cela revient à faire une règle qui supprimera les messages de l'émetteur du message ; vous n'aurez alors plus aucune vision des nouveaux messages de cette personne, comme si elle n'existait plus."

Les autres clients

Vous trouverez sans doute des options analogues dans les autres clients usenet de la liste ci-dessus

Usenet-groupes de discussion