Citroën Ami électrique, échauffement du câble et de la rallonge

< Citroën ami électrique, alimentation électrique, recharge, batterie | Citroën ami électrique - 2020-2022 | Citroën ami électrique, réglage des phares >

Attention ce qui est expliqué ici est valable pour la Citroën Ami tout électrique vendue par Citroën en 2020/2021, dont le courant de charge ne dépasse jamais 8A. Ne pas en tirer de conclusion pour tout autre véhicule ou situation.

Traduction d'un article italien avec l'autorisation de l'auteur Version originale. Remise en forme par jdd.

Systèmes de charge : utilisation de convertisseurs et de rallonges. Chargement à partir d'une station de charge publique à l'aide d'un convertisseur Shuko vers Type 2. Recharge à domicile et publique : analyse des risques possibles.

Introduction

Vous avez tous entendu parler du problème de la surchauffe possible et dangereuse des câbles électriques et surtout des rallonges utilisées pour recharger la Citroën Amì.

Citroën lui-même recommande de retirer tout le câble du véhicule pendant la charge, une opération qui n'est pas toujours pratique à faire à la maison car on utilise souvent une rallonge et on ne veut pas retirer tout le câble pour ensuite devoir le remettre, une opération qui n'est pas très confortable et pour laquelle on se salit souvent les mains. Il serait plus pratique de ne retirer qu'une petite partie du câble, disons environ 50 centimètres, de le connecter à une rallonge adaptée et de le ranger beaucoup plus facilement une fois rechargé. Mais sera-t-il possible de le faire sans que le câble débranché ne surchauffe excessivement ?

Nous savons également combien il est important d'utiliser une rallonge appropriée, avec un câble d'au moins 1,5 mm de section, voire 2 ou 2,5 mm, mais que se passe-t-il si nous utilisons une de ces rallonges pratiques qui maintiennent le câble enroulé ? Les instructions recommandent toujours de dérouler le câble avant de l'utiliser, mais est-ce vraiment nécessaire ?

Enfin, nous avons vu qu'il existe des adaptateurs/convertisseurs sur le marché pour recharger l'Amì sur une prise publique. En Italie, l'utilisation d'adaptateurs sur le sol public est interdite car n'importe qui pourrait le débrancher alors qu'il est sous tension, avec le risque d'électrocution. Une bonne alternative serait d'insérer l'adaptateur Shuko déjà connecté à la prise Amì dans le compartiment où est rangé le câble de charge. Mais y a-t-il un risque de surchauffe dangereuse du câble dans ce cas ?

Ce sont les trois questions que nous nous sommes posées, et pour trouver une solution, nous nous sommes équipés d'une caméra thermique professionnelle TESTO 872 et d'un logiciel d'imagerie thermique. En outre, nous avons utilisé nos dispositifs Sonoff pour surveiller à la fois l'absorption d'énergie et la température et l'humidité ambiantes.

Caméra thermique TESTO 872

Premier test, recharge domestique

Recharge domestique à l'aide d'une rallonge industrielle de 2,5 mm et en extrayant seulement 50 cm de câble de l'Amì. Les prises mâle-femelle de Shuko restent à l'extérieur.

Conditions d'environnement et de charge :

Résultat du test :

Dans ce cas, la température maximale est atteinte par le câble maintenu à l'intérieur de l'Amì mais celle-ci ne dépasse pas 28,4 degrés, soit seulement 8,61 de plus que la température ambiante.

Deuxième test, colonne publique

Recharge effectuée à partir d'une colonne publique en utilisant un câble convertisseur Shuko vers Type 2, en maintenant la prise et la fiche Shuko complète insérée à l'intérieur de l'Amì et en fermant la porte et une température ambiante de 21,6 degrés.

À la fin de la charge, la température maximale est détectée dans le câble placé à l'intérieur de l'Amì avec seulement 26,7 degrés. 5,1 degrés de plus que la température ambiante.

Troisième test, rallonge enroulée

Recharge domestique à l'aide d'une rallonge de 25 mètres de 1,5 mm presque entièrement enroulée et n'extrayant que 50 cm du câble de recharge Amì.

Avec une température ambiante de 16,47 degrés, le câble à l'intérieur de l'Amì a atteint une température de 21,3 degrés, soit un peu moins de 5 degrés de plus que la température ambiante, tandis que le câble enroulé de l'extension a atteint 39,6 degrés. Une température supérieure de 23,13 degrés à la température ambiante.

Conclusion :

Garder le câble de charge à l'intérieur de l'Amì augmente légèrement la température mais ne représente jamais un danger, aussi bien dans le cas d'une recharge à domicile en gardant la fiche et la prise Shuko à l'extérieur que dans le cas d'une recharge à partir d'une station de recharge publique en gardant la fiche et la prise Shuko à l'intérieur de la voiture. L'utilisation d'une rallonge pendant la charge est également sans danger, à condition que le cordon ait un diamètre d'au moins 1,5 mm.

Enfin, l'utilisation d'une rallonge gardée enroulée présente un risque modéré, surtout lorsqu'elle est exposée à la lumière du soleil ou à des températures ambiantes élevées. Dans ce cas, il est toujours préférable de dérouler le câble afin d'éviter l'effet "bobine", qui génère une certaine surchauffe. Il faut garder à l'esprit que la température maximale que la rallonge peut supporter doit être comprise entre 70 et 100 degrés centigrades.

< Citroën ami électrique, alimentation électrique, recharge, batterie | Citroën ami électrique - 2020-2022 | Citroën ami électrique, réglage des phares >